Retour
Ciao Cacao 1 001
Voir les pages

Texte : Armin Krämer

Préface : Juli Susin

Année : 2004, Paris (Montreuil)

Format : 25 x 30 cm

Nombre de pages : 56

Edition de 160

Salut Balas * Ciao Cacao

Abel Auer, Armin Krämer, Dorota Jurczak, Kai Althoff

Dans le cas que nous venons de mentionner, la clé réside dans le fait qu'ils ont trouvé un système commun d'organisation, un même dénominateur pour l'image, l'ornement et l'écriture, et ensuite que le lieu de cette convergence a été de nouveau la surface même de la page du livre.

Otto Pächt

 

L’ouvrage raconte la légende du projet du restaurant-galerie le Galerant, imaginé par les 4 artistes et leur ami cuisinier Torsten, à Hambourg, et qui sera réalisé une année plus tard. Les protagonistes de l’histoire, ne sont autres que les artistes et leur ami cuisinier, qui avance d’une page à l’autre dans une suite de paysages et de figures, qui se métamorphosent selon la vision de chaque artiste. Au beau milieu de ce carnaval de farces et d’exubérances, introduit par le conte philosophique russe, retranscrit d’après les paroles d’Anatoli Susin, le lecteur est accueilli à la manière des livres pour enfants comme un partenaire du jeu. Durant le mois d’octobre 2003, pendant leurs séjours à Montreuil-sous-bois chez Juli Susin, les artiste réalisent pour cet ouvrage une série de dessins originaux. La couverture du livre a été crée par Kai Althoff, qui a calligraphié à la main tous les textes. Une page de livre contient une œuvre originale réalisée par des artistes.
Sur la page de garde figure un tampon « Siki Balas erledich » réalisé par Dorota Jurczak.

 

 

 

2004, Silverbridge/par Juli Susin (Montreuil). Texte d’Armin Krämer. Un volume in-4 (25,5 x 23 cm) de 56 pages, broché, sous couverture entoilée, titre en dorure, étui cartonné entoilé saumon, une page contenant une intervention originale. 52 lithographies sur Zerkall-Bütten pur chiffon, en cinq couleurs, chez ARTE, Paris. 160 exemplaires, tous numérotés et signés par les artistes.