Retour
Williie cover 001
Voir les pages

Texte : Roberto Ohrt

Préface : Fabrizio Bonachera

Co-édition : Fabrique des Illusions - Oto House Publishing (Dirk Bakker & Jan Van Der Donk)

Année : 1997, Paris (Montreuil), New York, Amsterdam

Format : 20 x 29 cm

Nombre de pages : 64

Edition de 500

Edition spéciale de 30 exemplaires, numérotés et signés

Willie ou Pas Willie

Véronique Bourgoin

« Le principe scientifique de parité. Le monde et son reflet, l’un confondu avec l’autre pour une raison quelconque… Parce que nous ne possédons pas la parité bilatérale. Tandis qu’une photographie peut compenser le manque de bilatéralité hémisphérique ; ce n’est pas l’objet, mais ce n’est pas son inverse, de sorte que l’image photographique ne serait plus une image, mais la forme vraie. L’inverse d’un inverse.»

Philip K. Dick

 

Le titre «Willie ou pas Willie?» fait référence à un jeu présenté par Gianfranco Sanguinetti lors d’un repas gastronomique organisé dans a maison de Bourgoin et Susin à Montreuil. Ce jeu consiste à diviser le monde en deux catégories, faisant allusion aux préceptes dualistes : esprit contre matière, maître/esclave, bien contre mal… La publication adopte plusieurs formes de juxtaposition et correspondance à commencer par les montages photographiques de Bourgoin et leur combinaison cryptique avec la bande dessinée détournée par un synopsis ironique de Ohrt du film américain «Le Président». La plupart des images sont le résultat d’expérimentations réalisées en chambre noire par l’artiste, à partir d’une série de films lith sur la spirale, réunis par Asger Jorn pour une publication dans « Situationist Time ». Elles transforment l’espace critique en univers ambivalents et agissent comme l’interface des dissonances. L’édition spéciale contient des plaques typographiques en cuivre avec des images de meubles et de salons des années 1930, se référant à l’endroit original où «Willie ou pas Willie» était joué. Sur les plaques , l’artiste a posé des aimants rectangulaires noirs, amovibles et les pages du livre avec les photographies sont perforées en fonction de la forme de chaque aimant. Cette partie interactive de l’édition a donné naissance une décennie et demie plus tard au projet de salon ou les aimants ont été remplacés par des oeuvres originales et les images des meublés par des salons en trompe l’oeil. (cf. edition de Bourgoin, «Vrai ou Faux?»)
. Le coffret qui contient l’édition spéciale a été réalisé par René Boré.
En introduction, une présentation par Fabrizio Bonachera est illustrée par un portait de l’artiste, une photographie de Juli Susin.
Il a été imprimé sur les presses de l’imprimerie Arte, à Paris en 1997.