Retour
Inoukchouk 001
Voir les pages

Texte : Juli Susin

Edition : Fabrique des Illusions

Année : 1987 - 1995, Paris

Format : 20 x 29 cm

Nombre de pages : 96

Edition de 40

Inukshuk

Juli Susin

«I admire a great many travel writers ― Graham Green and Evelyn Waugh in their day, then Lawrence Durrell, for me the greatest of them all. Gavin Young (especially »In Search of Conrad«), Ian Thompson (for his book on Haiti »Bonjour Blanc«), Juli Susin (for his marvelous poem »Inuksuk«) and Lucy Irvine's »Castaway« is a fine piece of nature writing.»

J.G. Ballard

 

Inukshuk, en inuktitut, signifie «Homme debout». C’est le nom des édifices de pierres empilées qui, émergeant de la neige, évoquent seulement de loin un être humain. Relié par des couches de différentes investigations, le livre contient 32 dessins originaux réalisés à l’aide d’une technique créée par l’artiste, inspirée par la méthode de relevé des reliefs utilisée en archéologie. Les éléments du dispositif d’impression ont été décomposés et recomposés à la main, provoquant un glissement des matrices d’impression et introduisant dans les empreintes le mouvement et des altérations. Un poème figure en guise de légende aux illustrations photographiques qui documentent différents événements et rencontres créatives avec des contrebandiers durant le séjour de l’artiste à Warsawska Praga, en Pologne, en 1991. Un dessin à l’encre de Chine fait office de chemise pour la couverture.

 

1997, Fabrique des Illusions (Varsovie). Texte, 40 photographies et 32 dessins de Juli Susin. Un volume in-4 (29 x 20 cm) de 96 pages, broché, sous couverture illustrée repliée sur Héritage Atlantis, un timbre sec où figure une image de volcan, étui cartonné saumon avec étiquette contrecollée. Texte et photographies en offset sur BFK Rives, Annam, chez ARTE, Paris. Frottages originaux sur papier calque hollandais. 42 exemplaires, tous numérotés et signés par l’artiste de 1 à 42.